Cristiano Ronaldo à coeur ouvert

Publié le par tiph

c-ronaldo.jpg Il parle lentement, dans un anglais maîtrisé. Ses mots sont rares. Il y a quelques jours, Cristiano Ronaldo a pourtant accordé un long entretien à France Football. En détails, le Portugais est revenu sur sa saison, celle de l'aboutissement. En l'espace de quelques mois, l'ailier de Manchester United a franchi un palier colossal, modifiant tant son jeu que son attitude. «Je crois que la Coupe du monde m'a changé, dit-il. J'ai tout connu en Allemagne, de bons et de très mauvais moments. Les gens n'ont retenu que l'affaire avec Wayne (Rooney), mais j'ai fait un bon tournoi. Contre l'Angleterre, par exemple, j'ai tiré le penalty décisif lors de la séance de tirs au but, mais personne ne s'en souvient. Le sélectionneur Scolari m'a demandé si je voulais tirer. Je lui ai répondu -bien sûr !-, même si je savais qu'il y avait beaucoup de pression. En ratant, je me mettais à dos les gens au Portugal. En marquant, les Anglais ! Mais ce soir là, je défendais mon pays. Je n'ai pas pensé aux conséquences. Je n'ai jamais peur quand je joue au foot. Je crois en moi et j'essaie. Parfois, je me trompe. Mais il faut garder cette confiance...»

« Certains disent que je suis le meilleur...»

Cristiano Ronaldo parles de ses victoires, mais il évoque aussi ses faiblesses, notamment cette propension à en faire souvent trop sur un terrain. Il dit : « Je me rends compte, parfois, de mes excès. Mais je ne peux pas me renier, c'est ma façon de jouer, je prends des risques, je dribble, je frappe. Avant chaque match, Alex Ferguson me dit : Cristiano, fais-toi plaisir, utilise ton talent. Je l'écoute. Je n'ai jamais tenté de jouer différemment. Lorsque je jouais avec mes potes, à dix ou onze ans, sur des terrains cabossés, nous dribblions tous (...). Même si je suis trop jeune pour l'avoir vu jouer au sommet de sa grandeur, Maradona a toujours été mon idole. J'ai vu des images de lui. J'adore son style. Zidane, par exemple, est aussi un modèle, évidemment, mais mon style se rapproche beaucoup plus de celui de Maradona. Nous avons la même passion pour le dribble.» Se considère-t-il comme le meilleur joueur du monde ? Réponse diplomatique : «Certains disent que je le suis... Des joueurs, des supporters. Moi, je ne sais pas. Je préfère me dire que je suis au début de ma carrière et que je peux encore m'améliorer dans beaucoup de domaines. Parfois, j'entends dire que je peux faire une carrière comme Eusebio, Maradona, ou Zidane. Mais je ne veux copier personne. Je veux être Cristiano Ronaldo, c'est tout.» 


source: www.francefootball.fr

ok alors là je vais me tuer s'ils ne vendent plus ce France football!!!oh mais comment j'ai pu ne pas savoir qu'il avait fait une interview pour France Football...
et en en plus je m'en rappelle trop de ce pénalty...comment j'étais stressée...en plus t'avais les commentaire trop sympas (comme d'hab de toute façon quand il s'agit de Ronaldo...) de chais plus qui sur chais plus quelle chaine...lol^^

Publié dans News

Commenter cet article

M-U. 08/06/2007 10:33

Putin quelle classe dans ces propos :'' En ratant, je me mettais à dos les gens au Portugal. En marquant, les Anglais ! Mais ce soir là, je défendais mon pays. Je n'ai pas pensé aux conséquences. Je n'ai jamais peur quand je joue au foot.'', "j'entends dire que je peux faire une carrière comme Eusebio, Maradona, ou Zidane. Mais je ne veux copier personne. Je veux être Cristiano Ronaldo, c'est tout".

FLo 07/06/2007 23:48

exact c t franck leboeuf et roland sur m6 souvenir souvenir !!!°