Le pot de terre contre le pot de fer

Publié le par tiph

Lille reçoit Manchester United, mardi, en match aller des 8es de finale de la Ligue des champions, avec comme perspective la première qualification du club nordiste pour les quarts de finale de la plus prestigieuse des coupes européennes.

Face au club anglais considéré comme le plus riche du monde et actuel large meneur de la Premier League, la formation de Claude Puel va livrer une reprise du pot de terre contre le pot de fer. Pourtant, l'entraîneur des Dogues ne nourrit aucun complexe.

«J'ai toujours voulu que mes joueurs imposent leur jeu plutôt que de se préoccuper de l'adversaire. J'ai passé 25 ans à Monaco où nous nous sommes seulement préoccupés de notre propre jeu. Cette philosophie me colle à la peau», a souligné Puel.

La victoire de Lille 2-0 à Milan en décembre, qui a propulsé le club en 8e de finale, a marqué les esprits. Et celle acquise l'an dernier face à ces mêmes anglais de Manchester United pourrait peser au niveau psychologique.

Alex Ferguson, l'entraîneur de «MU» n'entend pas parler de «revanche» à propos de la défaite 1-0 subie par son équipe au Stade de France et qui avait empêché son club d'atteindre pour la première fois depuis dix ans la phase à élimination directe de la compétition.

«L'équipe était expérimentale. Aujourd'hui je suis satisfait de la forme de mes joueurs», a souligné Ferguson.

Manchester, meneur de la Premier League avec six points d'avance sur Chelsea, reste sur un nul 1-1 face à Reading en 8e de finale de la Coupe d'Angleterre, alors que Lille vient de concéder deux défaites en Ligue 1 face à Toulouse et Lyon.

Pour ce match aller, les Nordistes seront privés de Kader Keita, buteur face au Milan en décembre, seul joueur suspendu pour l'ouverture des rencontres à élimination directe.

Puel ne veut pas comparer le Manchester d'il y a un an à celui qui se présentera mardi soir sur la pelouse du stade Bollaert de Lens.

«Ils sont bien meilleurs. Cristiano Ronaldo a un jeu beaucoup plus structuré, il est plus constant, alors que Wayne Rooney est toujours d'attaque et que Louis Saha effectue une grosse saison.»

Outre sa redoutable ligne offensive qui comprend encore Ryan Giggs, «MU» tient la route à tous les étages, notamment en défense avec Gabriel Heinze et Patrice Evra. Le gardien Edwin Van der Sar, victime d'une fracture du nez, devrait tenir sa place dans les buts.

Troisièmes de la Ligue 1, les Lillois comptent sur leur excellent gardien Tony Sylva pour ne pas encaisser de but lors de ce match aller, puis aller en inscrire un, qui pourrait faire la différence, lors du match retour dans deux semaines à Old Trafford.

Absent depuis deux saisons des quarts de finale de la Champion's League, Manchester a l'obligation d'éliminer Lille.

«C'est symptomatique du fait que depuis deux ans nous reconstruisons l'équipe, indique Ferguson. Le défi du foot européen c'est de rester consistant, à savoir figurer régulièrement en quart de finale de Ligue des champions.»

Face à l'armada anglaise, les Mathieu Bodmer, Jean II Makoun, Peter Odemwingie, Yohan Cabaye ou autres Nicolas Plestan, convoités par les plus grands clubs européens, voudront tous briller.

source: www..cyberpresse.ca

Publié dans www.cristiano.ronaldo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article