Le LOSC n’a pas nourri de complexes et a joué la carte de l’offensive

Publié le par tiph

LE MATCH EN QUESTIONS

Quelle option tactique a pris Claude Puel ?
Pour bouger les Mancuniens, l’entraîneur a titularisé plusieurs joueurs (Chalmé, Debuchy, Plestan, Fauvergue, Odemwingie, Obraniak) qu’il avait laissés sur le banc ou faits peu jouer, vendredi, contre Lyon. Il a repositionné Bodmer en milieu défensif, à la place de Yohan Cabaye, ce qui constitue la première surprise de la soirée. Ludovic Obraniak a, lui, fait ses grands débuts en Ligue des champions. Claude Puel, fidèle à son 4-2-3-1, a donc plus joué la carte de l’offensive que celle de la réserve.

Cristiano Ronaldo a-t-il été fidèle à sa réputation ?
Cristiano Ronaldo est la star par excellence. Adulé par les supporteurs mancuniens, le jeune Portugais (il n’a que 22 ans) provoque l’hystérie de nombreuses jeunes femmes dès qu’il pointe le bout du nez. Il est beau, il est capricieux. Bref, une star. Lundi, Cristiano a déclenché les crépitements des flashs dès son arrivée à l’aéroport de Lesquin. Rien de surprenant. En ce qui concerne l’autre facette du personnage, il n’y a pas eu de surprise non plus. Doué techniquement, rapide, Ronaldo fut un danger permanent. Il aurait pu ouvrir le score sans le pied de Plestan (42e) ou en gagnant son duel devant le gardien lillois (54e). Il a aussi gratifié le public de Bollaert de quelques passements de jambes très jolis mais inefficaces. Seul oubli de la part de l’attaquant mancunien : son célèbre plongeon dans la surface.

Les Lillois ont-ils été complexés devant l’enjeu et l’adversaire ?
Le LOSC a répondu présent dès la première seconde. Un début de match est toujours très important surtout lorsque l’on n’est pas favori. Les Lillois ont joué très haut pour bloquer les Anglais dans leur moitié de terrain. Manchester ne s’est créé d’ailleurs sa première occasion qu’à la 20e minute. Dans les duels, les Nordistes ont aussi eu leur mot à dire en faisant preuve d’engagement. Les complexes sont donc restés aux vestiaires. Seul hic, Van Der Sar n’a pas été mis en danger en première période.

Le repositionnement de Bodmer a-t-il gêné Manchester ?
À la 57e, Claude Puel, voyant que son équipe laissait beaucoup d’espaces aux Anglais, a décidé de remplacer Fauvergue par Cabaye. Bodmer est donc monté d’un cran. Ce repositionnement a immédiatement gêné les Red Devils. Le LOSC est alors devenu très dangereux avec, dans le quart d’heure suivant, quatre occasions nettes et un duo Bodmer - Odemwingie transformé.

Le but d’Odemwingie était-il valable ?
Que la décision de M. Braamhaar est contestable ! À la 62e minute, Tafforeau centre au cordeau pour Odemwingie. L’attaquant du LOSC gagne son duel avec Vidic pour catapulter la balle au fond des filets. Immédiatement et sans aucune hésitation, l’arbitre hollandais refuse le but pour une petite poussette du Lillois. Un coup de sifflet qui n’a pas fini de faire parler de lui dans le Nord de la France…

Claude Puel a-t-il posé une réserve ?
Pour poser une réserve technique, il faut attendre le premier arrêt de jeu après l’engagement. À la première remise en touche, Claude Puel, en compagnie de son capitaine Grégory Tafforeau (comme le stipule le règlement) a posé ses réserves auprès du quatrième arbitre. Jusqu’à aujourd’hui aucune réserve technique n’a donné de suite…

source: www.lavoixdessports.com

Publié dans www.cristiano.ronaldo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fat 22/02/2007 06:26

il faut attendre le verdict...
je pense que MU aurait du attendre le coup de sifflet et le mur des lillois..;ce n'est pas fairplay, apres j'aime bcp les deux equipes car il ya des joueurs que j'apprecie des deux cotés...c dur