PREMIER LEAGUE : Retour sur 28ème journée

Publié le par tiph

Le leader Manchester United a profité de la finale de la Carling Cup pour accentuer son avance sur Chelsea. Les Blues comptent désormais neuf points de retard à dix journées du terme de la saison. En bas de classement, la situation devient de plus en plus catastrophique pour West Ham.
  1. Les enseignements de la journée :

 

En déplacement à Fulham, Manchester United a eu toutes les peines du monde à s’imposer. Mené au score, puis malmené par une bonne équipe de Fulham, les Red Devils doivent leur salut à une action individuelle de Cristiano Ronaldo à la 88ème minute. Grâce à son 22ème succès de la saison, United fait un nouveau pas vers le titre.
Chelsea et Arsenal se disputant la Carling Cup, Liverpool en a profité pour engranger trois nouveaux points relativement facilement face à Sheffield United. Les Reds ont quatre points d’avance sur Arsenal mais deux matches en plus.
Bolton, en déplacement à Tottenham, pouvait profiter de cette journée pour passer devant les Gunners en cas de succès. Mais il n’en fut rien. Les Wanderers ont sombré à White Hart Lane, 4 buts à 1, dans un match où Robbie Keane a marqué deux buts avant d’être expulsé.  De leur côté, les Spurs signent leur deuxième victoire en quatre jours après l’avoir emporté en milieu de semaine à Everton (2-1).

Coup d’arrêt pour Reading

Reading a également manqué l’occasion de revenir. Défait à Middlesbrough 2 buts à 1, le promu connaît un coup d’arrêt après quatre succès de rang mais conserve tout de même sa 6ème place. Derrière, grâce à sa victoire à Watford 3 à 0, Everton est désormais 7ème, une place délaissée par Portsmouth qui fait du surplace.
         Battu sèchement à Blackburn 3-0, Pompey n’a remporté qu’une seule victoire lors des 8 matches et se retrouve désormais 8ème, sous la menace de Tottenham.

West Ham le début de la fin ?

Enfin, en bas de tableau, la situation est plus que critique pour West Ham. Les Hammers ont été très lourdement battus (4-0) à Charlton, concurrent direct pour le maintien. Une bien mauvaise opération d’autant que dans le même temps, Wigan s’imposait face à Newcastle 1-0 grâce à un but de Taylor.
West Ham est désormais 19ème, à 9 points de Wigan premier non reléguable. Il reste dix matches aux joueurs de Curbishley pour combler ce retard, autant dire presque mission impossible.

 

  1. Le fait marquant du week-end :

West Ham se dirige tout droit vers la deuxième division. Les Hammers ont enregistré samedi sur la pelouse de Charlton leur 18ème défaite de la saison. A neuf points du premier non reléguable, leur situation est quasiment désespérée.
Depuis sa prise de fonction, Alan Curbishley n’a remporté qu’une seule rencontre, le 17 décembre face à Manchester United. West Ham n’a remporté qu’une seule victoire sur ses 14 derniers matches de championnat.
La défense est l’une des plus mauvaises du championnat avec 46 buts encaissés en 28 matches. Ce sont les deux derniers revers de West Ham qui sont les plus significatifs. Il y a quinze jours, les Hammers ont été battu à domicile par la lanterne rouge Watford. Cette semaine, ils sont battus par le 19ème Charlton sur le score sans appel de 4 buts à 0.
Dès le week-end prochain, West Ham doit réagir avec la réception de Tottenham. Si les Hammers veulent réussir leur opération maintien, ils vont devoir remporter des matches rapidement sous peine de relégation prématurée.
 

  1. Les Frenchies :

 

Les Français n’ont pas été très en évidence ce week-end. Si beaucoup d’entre eux étaient concernés par la finale de la Carling Cup, peu ont foulé les pelouses pour y disputer le championnat.
Avec Manchester United, Patrice Evra était titulaire. Il a été remplacé par Silvestre à la 67ème minute. Louis Saha a lui fait son entrée au même moment lorsque Sir Alex Ferguson a décidé de jouer le tout pour le tout en alignant quatre attaquants.
D’autres joueurs de l’hexagone étaient titulaires. C’est notamment le cas d’Antoine Sibierski avec Newcastle mais aussi de Pascal Chimbonda avec Tottenham. Malbranque est lui entré en jeu à la 67ème dans un match où Nicolas Anelka était lui aussi aligné d’entrée.
Enfin, dans la rencontre Blackburn – Portsmouth, Samba et Pamarot ont connu le même sort. Tous les deux titulaires, ils sont tous les deux sortis à la mi-temps. Ce match a été l’occasion pour l’ancien Rennais M’Vuemba de faire ses premiers pas en Premier League avec Portsmouth. Rentré en jeu à la 55ème minute, il n’a rien pu faire pour éviter la défaite de son équipe.

 

  1. La phrase du week-end :

A voir la joie de toute l’équipe de Manchester United, on comprend que la victoire à Fulham était d’une extrême importance. Chelsea ne jouant pas en championnat, les Red Devils avaient l’occasion de mettre leur rival à neuf points. Et les joueurs d’Alex Ferguson n’ont connu la délivrance que dans les dernières minutes dans un match que le coach historique de United qualifie de « plus dur de la saison ».
Sir Alex attache également une grande importance à cette victoire : « C’est un résultat significatif avec ce but tardif ». Les Mancuniens ont maintenant au moins deux jokers devant eux d’ici la fin de la saison. A eux de ne pas les griller trop rapidement car ils doivent encore affronter Liverpool dès le week-end prochain et Chelsea le 14 avril pour un match sans doute déterminant dans l’attribution de la couronne de roi d’Angleterre.

source: www.footanglais.com

le 14 avri hein...j'espère vraiment qu'on va gagner ce match, sans pénalty sans rien juste pour lui montrer qu'on est pas qu'une équipe qui a de la chance!!!

Publié dans www.cristiano.ronaldo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article